Vos questions

Les séances Ciné-ma différence : qu’est-ce-que c’est ?

Ce sont des séances de cinéma ouvertes à tous, public en situation de handicap, public non handicapé, dans une salle de cinéma ordinaire, mais qui sont spécialement aménagées pour que des personnes moins ordinaires, et même très extraordinaires, y viennent aussi et s’y sentent bien.
L’objectif est que tous les spectateurs quels qu’ils soient, quelles que soient leurs difficultés, leurs peurs, leur agitation, leur façon de communiquer leurs émotions – aient le plaisir d’aller au cinéma comme tout le monde, non pas dans des séances à part mais dans des séances conviviales où l’on se rencontre sans crainte du regard des autres.

Qui sont les personnes pour qui vous faites ça ?

Des enfants, des adolescents, des adultes avec autisme ou des handicaps multiples, ou, plus généralement, des personnes dont le handicap s’accompagne de troubles du comportement.
Des gens à qui il peut arriver de parler tout fort (quand ils parlent), de rire ou d’applaudir quand ils sont contents, de crier quand ils sont inquiets, de bouger dans tous les cas, de sauter sur leur fauteuil, de toucher les cheveux ou l’écharpe de la spectatrice du rang devant eux…
Bref, des gens qui ne sont pas bienvenus du tout au cinéma (sans parler du concert, du théâtre, de la bibliothèque etc.) et qui en sont exclus de fait.

Mais ils ne vont rien comprendre ?

Bien sûr que si ! Être « différent » n’empêche pas d’apprécier beaucoup le cinéma, si l’on vous en donne l’occasion sans vous faire sentir combien vous êtes bizarre, vous vous conduisez mal, vous dérangez, bref que vous n’êtes pas à votre place.
Et le plaisir ressenti par nos spectateurs est visible.

Qu’y a-t-il de spécial aux séances Ciné-ma différence ?

D’abord un accueil chaleureux par des bénévoles qui connaissent ce public et qui sont présents pendant toute la séance. Puis, l’information du public à l’arrivée et en début de séance afin que chaque spectateur, ordinaire ou extraordinaire, sache qu’il s’agit d’une séance Ciné-ma différence et quelles y sont les règles. Enfin, deux précautions : les lumières ne s’éteignent pas brutalement, et le son n’est pas trop fort.

Ça doit être le chaos vos séances !

Pas du tout. Les séances Ciné-ma différence sont souvent plus calmes qu’une séance d’enfants ou d’ados sans handicap… A partir du moment où nos spectateurs singuliers se sentent les bienvenus au lieu d’être rejetés, où leurs accompagnants n’ont pas l’impression d’être le point de mire de tous les regards et savent que « A cette séance, la norme c’est nous ! », tout le monde se détend et cela permet des séances plutôt paisibles.

Alors vous ne passez que des dessins animés ?

Eh bien, non. En choisissant une programmation diversifiée, adaptée à la diversité du public (âge, intérêts, handicaps), nous veillons à respecter son droit à la culture et au plaisir du cinéma.
A l’intérieur de certaines contraintes (durée, version française) les films choisis le sont avant tout pour leur qualité. Nous passons des films d’animation, des films d’aventure, des comédies, en alternant films d’actualité et films plus anciens, avec une attention particulière au rythme (le très rapide, rempli d’allusions et de blagues au deuxième degré, passe mal…) et à la bande son.
Il n’est pas question de sous-estimer notre public ni de l’infantiliser : sans a priori sur les catégories, il apprécie des films très variés et nous surprend régulièrement.

C’est bien vos séances, mais pour mon fils (ma fille) ça n’ira pas : il (elle) est vraiment trop difficile, trop agité(e), vous ne vous rendez pas compte ! Et d’ailleurs, il (elle) n’aime pas le cinéma…

Croyez-nous, nous ne sous-estimons pas les difficultés possibles et nous savons, pour l’avoir vécu nous même, que des sorties qui devraient être agréables se transforment trop souvent en épreuves et que peu à peu l’on y renonce. Et à cela s’ajoute le fait que, bien souvent, l’on a l’impression que son enfant à soi risque de gêner davantage que les autres.
C’est justement parce que nous savons cela et que nous l’avons vécu aussi que nous avons eu l’idée de créer Ciné-ma différence.

Aux séances Ciné-ma différence, la difficulté essentielle est d’oser faire le premier pas. Une fois sur place, personne n’est jugé ou évalué. Les règles du jeu sont adaptées : on a le droit de mettre une demi-heure à rentrer dans la salle, le droit si c’est trop difficile de rester en place de se lever de son siège ou d’aller faire un tour dehors (avec un parent) et de revenir ensuite, le droit d’exprimer ses émotions comme on le souhaite et comme on le peut. Cela donne à chacun le temps de s’acclimater pour découvrir le plaisir du cinéma.

Nous n’allons pas dire que c’est magique, mais ça marche.

Venez essayer vous-aussi : Le Cinéma, c’est pour tout le monde !

le Cinéma, c'est pour tout le monde !