Sandrine Bonnaire, notre marraine

La marraine de Ciné-ma différence

Courrier de soutien

photo de Sandrine Bonnaire pour Ciné-ma différence lettre de soutien de Sandrine Bonnaire

Paris, le 1er février 2007,

Chers tous,

Je soutiens le formidable projet de Ciné-ma différence parce qu’il est évident que toute personne handicapée ou différente a le droit à la culture, au divertissement, à l’échange.

Toute personne a le droit d’être en lien avec une vie sociale suivant ses capacités.

Avec tout mon soutien, ma considération et mon amitié.

Sandrine Bonnaire

Son premier film en tant que réalisatrice : « Elle s’appelle Sabine »

affiche du film Elle s'appelle SabineSynopsis : Un portrait de Sabine Bonnaire, autiste, réalisé par sa sœur la plus proche. Récit de son histoire à travers des archives personnelles, filmées par la comédienne sur une période de 25 ans, et témoignage de sa vie aujourd’hui dans une structure adaptée.

Le documentaire évoque une personnalité attachante dont le développement et les dons multiples ont été broyés par un système de prise en charge défaillant.

Après un passage tragique de cinq longues années en hôpital psychiatrique, Sabine reprend goût à la vie, même si ses capacités restent altérées, dans un foyer d’accueil en Charente.

En savoir plus

Sur Wikipedia