Nanouk l’Esquimau (1922)

Documentaire - Muet sonorisé - USA – 1921 - Musique : Christian Leroy -
Interprétation : Nanouk, sa femme Nyla, leurs enfants Allée et Cunayou, le chien Comock…
La vie quotidienne de Nanouk et de sa famille, esquimaux de la région d’Ungawa, sur la rive orientale de la baie d’Hudson (Nanouk en langue esquimau signifie « ours »).
La recherche perpétuelle de nourriture exige une vie nomade. L’été durant, ils voyagent sur le fleuve pour pêcher le saumon et le morse. L’hiver, ils trouvent de la nourriture après avoir bien souvent frôlé la famine. La nuit, toute la famille construit l’igloo, puis ils se glissent dans des vêtements de fourrure pour dormir, utilisant leurs habits de jour en guise d’oreiller. Le lendemain, la quête reprend et la vie continue.
Considéré comme le pionnier du documentaire, Robert Flaherty a vécu près de deux ans avec Nanouk et les siens et il lui fallut plus de quinze mois pour les filmer et nous raconter leur vie en 50 minutes de cinéma simple et surprenant. Cette plongée au cœur de la vie quotidienne des Inuits est émouvante pour le témoignage humain qu’elle nous livre et pour la leçon de cinéma documentaire qu’elle nous offre.

Durée : 54 min
Réalisateur : Robert Flaherty